Recherchez puis tapez entrée

Mariez vos galettes des Rois avec des bières !

par Elisabeth Pierre

Si sa tradition est reliée à l’Epiphanie, fête chrétienne, son origine belle et bien païenne remonte aux Saturnales, fêtes romaines du commencement de janvier. Bousculons nous aussi les choses en associant à nos galettes des bières aux profils de goûts fort variés.


A vous de jouer ! De notre côté, nous vous proposons une galette des rois totalement régressive avec son feuilletage croquant et sa crème d’amandes et de noisettes !
Une vraie gourmandise à partager et à associer avec des bières à choisir parmi ces accords qui nous enthousiasment vraiment beaucoup !

Des bières fruitées oui, mais surtout acides ou houblonnées !

Sour aux fruits, Rouges des Flandres, Kriek Lambic, Ales aux fruits, IPA juicy, Pastry Sour, le choix est vaste !
Pourquoi ça va bien?
Le sucré de la galette est fusionnel avec l’acidité, les fruits, -si possible la framboise et l’abricot, mais les agrumes fonctionnent aussi à merveille-, ajoutent une 3° dimension à la galette, combinés avec des houblons aromatiques. Le tout sans aucun ajout de sucre bien sûr.
Ces bières apportent de la fraîcheur et une légèreté bienvenues !
Notre sélection : Sour framboises #10 de la Brasserie BM Signature, Blanche de Noël Bio aux agrumes de la Brasserie Cap d’Ona, Sour Framboises de la Brasserie 5 Bis, Thymelo de la Brasserie Spore, Rhub’IPA de la Brasserie Saint Germain, la Barbecue de la Brasserie de Rodemack, la Aigre-fruit de Brasseurs Cueilleurs, la Sous Acide de la brasserie La Chamoise, Pastry Gose Poire Tonka de la brasserie Hoppy Road…

Des bières aux ajouts d’herbes, c’est divin.

Pourquoi ça va bien?
A côté de la douceur et de la sucrosité des amandes et des noisettes, on ajoute les notes fraîches , mais aussi très aromatiques apportées par les herbes telles que le thym, la sauge, le fenouil, le romarin….
Bienvenue aux Cervoises, aux Sour aux herbes, aux bières vivantes aux herbes…
Exemples : Bière vivante de terre de la Brasserie des Voirons, Cervesia de la Brasserie Aquae Maltae en collaboration avec De Natura Rerum, la Fiesta Paganna de la brasserie In Taberna.

Des bières sèches, acidulées et amères, légères, place aux Saisons.

Pourquoi ça va bien ?
L’idée clé de ces accords est de contraster la puissance du sucré et des crèmes d’amande et noisette avec de la fraîcheur, de l’acidité, de l’amertume. Le tout avec de la légèreté.
Exemples : Saison Lub’ de la Brasserie Lub, Etoile du Nord de la brasserie Thiriez, Nova Saison de la brasserie La Malpolon, Salamandra de la Brasserie de l’Être, l’Inouïe Saison de la brasserie La Montagnarde, la série des Saisons de la brasserie Hespebay


Avec des bières riches en lactones, comme le rappelle notre ami Vlad du Québec, ( co-fondateur de la brasserie Hopera ), qui souligne l’importance des Scotch Ale à l’érable et des bières mâturées en fût de Chardonnay.
Place donc aux bières élevées en barriques, que ce soit des Sours ou des Barley Wines, tant que l’élevage apporte ces fameuses notes vanillées, noix de coco, le tour est joué !
Impossible dans cette catégorie de ne pas évoquer une bière qui nous laisse un souvenir magistral, la Triple à l’abricot de la Brasserie Bendorf, élevée en barrique de Muscat….
Exemples : Tom Sour de la Brasserie du Baril, Triple en barriques de la brasserie du Vieux Singe, la Ratapena de la brasserie La Stéphanoise, la Barry Wine Rhum de la brasserie d’Orville, Imperial Stout La Futaille en barrique de Macvin de la brasserie l’Origine du Monde...

Et pour finir, s’il n’y avait qu’une bière à retenir, ce serait la Golden Dawn, Triple Honey Rye IPA de la brasserie Ouroboros !!!
Tellement miellée, tellement amère, tellement résineuse, tellement céréales, un OVNI à trouver absolument !

Bon appétit !

Pas encore de commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *