Recherchez puis tapez entrée

Ramen tes drêches

Transformer les drêches en nouilles, il fallait y penser ! Rencontre avec Sabrina Michée, randonneuse, nomade, soucieuse d’équilibre alimentaire et d’anti gaspi. Objectif : qualité, plaisir, goût

Ce sont mes voyages qui ont nourri ma réflexion, par étapes, petit à petit, sur les sources de protéines ». Sabrina Michée évoque son séjour comme bénévole humanitaire aux Philippines, ou ses treks qui lui ont fait comprendre l’importance du caractère nourrissant de l’alimentation, en particulier de l’alimentation végétale. « Et quand on part en randonnée, on a besoin d’avoir des repas faciles à préparer. Ces expériences sont certainement pour quelque chose dans l’idée de créer un produit avec un intérêt nutritionnel tout en étant pratique à préparer. »


Sa découverte des drêches et de leur intérêt alimentaire remonte à une visite de la brasserie BapBap lors d’une journée portes ouvertes et de la découverte de cookies réalisés avec les drêches.

L’idée germe à ce moment-là, et Sabrina se lance dans ses premières recettes fin décembre 2017. Après des premiers tests au public lors de la Paris Beer Week, en juin 2018, la commercialisation démarre en octobre 2018, avec une fabrication dans un laboratoire d’innovation culinaire


Crédit Photo @Ramentesdrêches

Une valeur nutritionnelle ajoutée
L’inspiration du produit, ce sont les nouilles asiatiques, à la fois fines et consistantes en bouche. Composées de 40 % de farine de drêches intégrale et de 20% de fèves, le reste est constitué de farine de blé ancien. Concentré en fibres, en nutriments, en protéines, ces pâtes en forme de nid sont accompagnées de sauces, pour un repas complet. Plusieurs recettes de sauces sont proposées, notamment aux algues, graines, condiments, le tout avec un vrai apport nutritif.

Des nouilles alternatives et rebelles
Pour les temps de midi (où le temps manque justement), pour les sorties sportives, pour allier simplicité et goût, c’est un plat facile à préparer. Ce produit né de la récupération, dans l’esprit de réutilisation de la ressource que constituent les drêches pour des utilisations alternatives, se situe bien dans l’économie circulaire, avec un côté léger, loin des « donneurs de leçons ». Le nom « Ramen » s’est imposé pour rap- peler le plat de pâtes japonaises cuisinées dans un bouillon.

Mode d’emploi
Cette deuxième vie des drêches se présente en sachet portion individuelle, avec un nid de nouilles et une sauce en accompagnement. Trois recettes au total, la première est une sauce Blackbeard (sauce soja, vinaigre de riz, mirin, huile de sésame, graines de sésame, algues nori) , la seconde est la sauce Read, sur une inspiration ibérique, et la troisième, la sauce Bonus évoque le Satay.

Faire chauffer de l’eau bouillante, plonger le nid dans l’eau bouillante, retirer, laisser cuire 4 minutes 30, égoutter et rincer à l’eau froide. Dresser dans une assiette, ajouter le sachet d’algues et de graines, et la sauce. Le tout pour une personne.


Disponibles notamment dans le réseau Biocoop et sur My Community Beer

Tous les points de vente actualisés ici

Auteure : Elisabeth Pierre

Pas encore de commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *